Facebook

Votre guide pompe à chaleur

Votre guide pompe à chaleur

Découvrez le guide Eco Solutions 2021 sur la pompe à chaleur, solution de chauffage économique et écologique.

Guide pompe à chaleur

Tout savoir sur la pompe à chaleur

Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est un système de chauffage thermique qui marche grâce aux calories présentes dans un environnement donné. La PAC va transmettre ces calories vers l’intérieur d’une habitation ou d’un bâtiment pour le refroidir ou le réchauffer.

La pompe à chaleur est munie d’une unité extérieure dont le but et de récupérer l’énergie et la transformer, ainsi que d’une ou plusieurs unités extérieures qui permet de la transformer en eau ou air chaud.

Il est important de savoir que chaque type de pompe à chaleur fonctionne avec une énergie différente. Selon les modèles, vous pouvez aussi régler la température de votre logement avec des moyens différents (radiateurs, air, plancher chauffant…).

Néanmoins, nous pouvons demander comment une pompe à chaleur peut-elle transférer les calories de l’extérieur vers l’intérieur ? Tout cela est possible grâce au fluide frigorigène. Cet élément est un liquide qui parcourt le circuit de la pompe pour transférer la chaleur et chauffer votre habitation. De ce fait, le système de la PAC va accroitre la température de ce liquide pour en récupérer la chaleur.

Les systèmes de pompe à chaleur

  • La pompe à chaleur AIR/AIR

    Dans la plupart des modèles, la pompe à chaleur air/air est réversible. Cet élément signifie que son système peut s’inverser et expulser la chaleur de votre logement vers l’extérieur. La pompe à chaleur sert donc également de climatisation en été ! Ainsi, vous pouvez utiliser votre pompe à chaleur tout au long de l’année, été comme hiver.

    • • Le modèle multisplit
    • • Le mono split
    • • Le système gainable

    De ce fait, vous trouverez un modèle qui sera adapter à votre projet, mais également à vos besoins.

  • La pompe à chaleur AIR/EAU

    La pompe à chaleur air/eau, tout comme la PAC air/air, utilise les calories de l’air extérieur pour fonctionner. Le fonctionnement reste échangé, même si ce modèle va servir à utiliser ces calories pour chauffer l’eau de votre chauffage. La composition de cette PAC reste également la même avec : Un évaporateur, un compresseur, un condenseur et un détendeur.

    De plus, il est important de savoir que vous pouvez lier une PAC air/eau avec un plancher chauffant ou un système de radiateurs à eau. Vous pouvez également associer ce type de PAC avec un chauffe-eau thermodynamique ce qui vous permettra de bénéficier d’un système efficace pour votre eau chaude sanitaire. Il s’agit donc de la solution idéale si vous souhaitez remplacer votre ancienne chaudière à fioul ou au gaz.

Nos experts sont à votre disposition 7 jours sur 7 de 8h à 20h

Contactez nos techniciens certifiés

Installer une pompe à chaleur dans votre logement

Comment choisir sa pompe à chaleur ?


Choisir une PAC en fonction de sa puissance

La puissance d’une pompe à chaleur porte également le nom de dimensionnement. Il est important de se renseigner sur la puissance de l’installation que vous souhaitez choisir avant de vous lancer.

En effet, pour un fonctionnement optimal, il est essentiel de choisir la puissance qui va de pair avec vos besoins et à votre logement. En effet, si vous achetez une PAC avec une puissance trop élevée, vous allez payer un modèle à un coût plus élevé et vous n’utiliserez pas au maximum les capacités de l’appareil.

Vous ne pourrez également pas réaliser d’économie si vous choisissez une PAC peu puissante pour vos besoins. En effet, vous serez dans l’obligation d’investir dans un chauffage d’appoint, vous faisant perdre toutes les économies réalisées grâce à l’installation d’une PAC.

Le COP, un indicateur significatif

Le COP (Coefficient de Performance), est un ratio entre l’énergie nécessaire pour faire fonctionner la PAC, et l’énergie produite grâce aux calories de l’environnement extérieur.

Prenons un exemple. Si une pompe à chaleur possède un COP de 3, cela signifie qu’elle dépensera 1 kWh pour en produire 3. Il s’agit là d’un très bon score. De plus, il est important de savoir que la pompe à chaleur est un système économique et écologique.

Ainsi, pour choisir votre pompe à chaleur, il est essentiel d’être prudent sur différents facteurs. En effet, vous devez faire votre choix en fonction de vos besoins et de la performance du modèle. Selon si vous souhaitez chauffer, rafraîchir, produire de l’eau sanitaire… un modèle de pompe à chaleur pourra vous être proposé.

Vous souhaitez en savoir plus sur les aides de l’Etat disponibles pour l’installation d’une climatisation/ pompe à chaleur air/air ? Consultez notre article dédié.

Quels sont les avantages de la pompe à chaleur ?


La PAC fonctionne de manière simple

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur repose sur un système simple. En effet, une unité extérieure récupère l’énergie extérieure pour la transférer vers l’intérieur de votre bâtiment. Cette énergie va par la suite être transférée en air chaud ou en eau chaude. Ainsi, vous pourrez par exemple alimenter votre système de chauffage. Au niveau de son installation, les manipulations sont plutôt simples même si chaque installation doit être réalisé en fonction de votre logement et par un professionnel agréé. Le jour de la pose, un ou plusieurs techniciens interviennent en une seule fois pour installer les différentes unités et les raccorder entre elles.

La pompe à chaleur est respectueuse de la planète

En plus d’utiliser une énergie renouvelable pour fonctionner et créer de la chaleur, la PAC ne consomme que très peu d’énergie électrique. De plus, elle ne rejette pas de CO2 dans l’atmosphère, contrairement à la chaudière à fioul ou au gaz. Ainsi, il s’agit d’une des méthodes de chauffage les plus écologiques qui existe à ce jour sur le marché.

Un système peu onéreux

Vous pensez qu’une pompe à chaleur est chère ? En réalité, si l’on réalise les différents calculs, il s’agit du contraire. En effet, la pac est une solution qui consomme peu, comme vu précédemment avec le COP. D’ailleurs, elle fonctionne essentiellement avec l’air, qui est gratuit, naturel et disponible à volonté. De ce fait, la pompe à chaleur est donc un dispositif plutôt économique !

Les aides financières de l'Etat pour la PAC

Une fois installé dans votre logement, la PAC coûte très peu d’argent. Si vous avez des freins quant au tarif d’achat, il existe de nombreuses solutions mis à votre disposition. Parmi elles, les aides et subventions délivrées par l’état français.

En effet, depuis quelques années, le gouvernement place désormais l’écologie au centre de ses préoccupations. De ce fait, l’état a mis en place des aides financières à destination des particuliers pour l’installation de méthodes de chauffage respectueuses de l’environnement.

Ainsi, pour réaliser des travaux de rénovation énergétique, vous pourrez bénéficier de dispositifs financiers avantageux.

Pour vous éclairer au mieux, nous vous avez listé les principales aides attribuées aux particuliers qui souhaitent remplacer leur ancien système de chauffage par une solution plus écologique :

MA PRIM' RENOV

Le 1er janvier 2020, l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) a créé MaPrimeRenov’. Son objectif ? Transmettre des aides aux particuliers qui entreprennent des travaux de rénovation énergétique. Elle remplace le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique), et concerne les revenus modestes voire très modestes.

Quelles sont les conditions pour accéder à Ma Prime Renov’ ?

  • -Ȇtre un propriétaire occupant d’un logement de plus de 2 ans d’ancienneté.
  • -Avoir mandaté une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour les travaux
  • -Ne pas dépasser un seuil de ressources au sein du ménage.

Si vous bénéficiez de revenus dits “intermédiaires” ou “supérieurs”, mais que vos travaux vous délivrent plus de 55% d’économies d’énergie, vous pourrez tout de même bénéficier de l’aide “rénovation globale”.

Si vous rentrez dans la classe des ménages à revenus modestes défini par l’état, vous pourrez bénéficier de MaPrimeRenov’, mais aussi des CEE (Certificats d’Economie d’Energie), du chèque énergie, et de l’éco prêt à taux zéro.

HABITER MIEUX SÉRÉNITÉ DE L'ANAH

Cette aide est donnée aux travaux avec minimum 25% de gain énergétique. Vous pouvez en bénéficier selon vos revenus mais aussi selon le montant des travaux estimé.

Si vous êtes considéré comme ménage à revenus très modestes, l’aide représentera 50% du total des travaux. Pour les revenus modestes, le taux descend à 35%.

Voici les conditions pour accéder à Habiter Mieux Sérénité de l’ANAH :

  • – Être propriétaire occupant d’un logement avec 15 ans d’ancienneté minimum
  • – Répondre à un seuil minimal de ressources (barème défini par l’état)
  • – Faire réaliser ses travaux par une entreprise qualifiée RGE

LA PRIME ÉNERGIE

Vous pouvez bénéficier de la prime énergie si vous souhaitez remplacer votre ancien chauffage. Pour cette aide, il n’y a pas de condition de revenus. Tous les ménages peuvent y accéder. Néanmoins, vous aurez le droit à un montant de subvention plus élevé si vous possédez des revenus modestes (environ 4 000 € contre 2 500 € pour un foyer avec des revenus plus élevés). Pour obtenir la prime énergie, il faut :

  • – Travailler avec une entreprise des chartes coup de pouce chauffage
  • – Faire appel à un professionnel RGE

L'ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO

Vous avez le choix entre deux formes d’Eco-PTZ : individuel ou collectif. Elle convient aux propriétaires occupants mais aussi aux propriétaires bailleurs (sous certaines conditions). Pour en bénéficier, il faut installer un chauffage (pompe à chaleur air/eau) ou une solution d’eau chaude sanitaire (chauffage thermodynamique) qui fonctionnent grâce à une ou plusieurs énergies renouvelables.

Pour y accéder, vous devez avoir :

  • -Un logement ancien de plus de 2 ans.
  • -Une entreprise RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour effectuer des travaux
  • – Une convention avec l’État signée de la part de votre banque.
  • – Une pompe à chaleur avec au moins 111% d’efficacité énergétique (PAC haute température) ou 126% (PAC basse température)

LA TVA À TAUX RÉDUIT 5,5%

Initialement à 20%, ce taux de TVA avantageux concerne les travaux de rénovation de systèmes de chauffage, et plus particulièrement les pompes à chaleur avec un rendement maximal. La PAC air/air n’est pas concernée par cette aide.

Voici les principales conditions pour bénéficier de ce taux :

  • – Avoir un logement d’au moins 2 ans d’ancienneté
  • – Être propriétaire
  • -Avoir une PAC très performante.
  • – Travailler avec un spécialiste qui s’occupera lui-même d’appliquer le taux sur la facture

Vous savez désormais tout sur la pompe à chaleur. En effet, en plus d’être économique, écologique et facile d’installation, elle présente de multiples avantages pour les propriétaires souhaitant remplacer leur ancienne installation de chauffage énergivore.

De plus, elle n’est pas réservée qu’aux ménages les plus aisés : si vous avez des revenus modestes, vous pouvez également bénéficier de nombreuses aides délivrées par l’état.

Dans le futur, l’état souhaite que les logements français soient munis d’un système de chauffage moins énergivore et plus responsable de la planète. De ce fait, les chaudières et chauffages au gaz disparaissent peu à peu des logements neufs et seront interdites dans ce type de logement d’ici 2022. Il est donc temps d’adopter pour une solution de chauffage (qui peut également servir de climatisation) afin de pouvoir réaliser des économies !

Vous avez d’autres questions sur la pompe à chaleur ? Vous envisagez d’en installer une dans votre habitation ? Contactez notre service de proximité 7J/7 de 8h à 20h au 09.52.08.33.33.

Vous avez des questions supplémentaires sur l’installation, le dépannage ou l’entretien de votre climatisation ? Contactez-nous. Notre service proximité est disponible 7j/7.

Contactez-nous pour + d'informations

Contactez-nous